Avertir le modérateur

26/06/2010

FIFA et le droit d'ingérence

La FIFA commence à regarder d'oeil tres attentif l'intrusion de la politique dans le football francais et plus particulierement dans sa Fédération. Si la cacophonie ne fait que commencer, le ministere de tutelle, cad des sports, se doit, si possible , de remettre de l'ordre dans le poulailler - faute de capitaine digne de ce nom.

bref ! la FIFA ne voit pas d'un bon oeil une ingérence dans son milieu. Parlons en justement de son milieu. L'Afrique du Sud  a dû satisfaire des exigences hors normes pour se voir attribuer la coupe du monde : exemption de toute taxe pour les dignitaires de la FIFA et leurs invités, requisitions de milliers de lits d'hopitaux, expulsion des marchands durant l'épreuve à proximité des stades). Le plus étonnant (et effrayant certainement) est la création de la "special World Cup court" : une cour créée à la demande expresse de la FIFA et qui est chargée de juger tout délit relatif au tournoi (commis par des citoyens sud-africains ou étrangers). La FIFA peut donc décider sur le sol sud-africain , de qui a commis un crime et de la chambre devant laquelle il doit comparaitre (source DL). On appelle ca une justice d'exception !!!  L'AFS doit renoncer à une partie de sa  souveraineté nationale. Mais ne parlons pas dans ce cas de droit d'ingérence.

Que la FIFA continue de se remplir les poches et qu'elle nous laisse laver notre linge sale en famille.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu