Avertir le modérateur

02/10/2008

Christine Lagarde, Ministre visionnaire ?

Il se trouve au gouvernement un ministre qui, je trouve, fait souvent des declarations "remarquable"s mais trop souvent peu remarquées à mon gout. Lors de son investiture, Christine Lagarde etait presentée comme "the" professionnelle dans son domaine. Fin 2008, on peut parfois s'interroger sur sa credibilité à ce poste. Les citations ci dessous (source 20mn - Vincent glad) en temoignent. Peut être cherche t'elle à minimiser l'importance de la situation du moment et ainsi éviter un mouvement de panique generalisé ? qui sait ? Mais la diversité des situations me poussent à ne pas croire à cette version des choses ....    Petit florilege .... car le best-of de Christine n'est pas encore fini, loin de là !!

17 août 2007, conférence de presse
«L’économie française repose sur des fondamentaux qui sont solides [...] Je ne conçois pas aujourd'hui de contamination à l'économie mondiale»  => J McCain a dit la meme chose dernierement au sujet des fondamentaux de l'économie americaine ....

17 août 2007, dans «Le Parisien»

«Ce n'est pas un krach [...] Nous assistons aujourd'hui à un ajustement [...] une correction financière, certes brutale mais prévisible»

5 novembre 2007 sur «Europe 1»

«La crise de l'immobilier et la crise financière ne semblent pas avoir d'effet sur l'économie réelle américaine. Il n'y a pas de raisons de penser qu'on aura un effet sur l'économie réelle française» => combien deja le plan Paulson ?

18 décembre 2007, sur «France-Inter»

«Nous aurons certainement des effets collatéraux, à mon sens mesurés. [Il est] largement excessif de conclure que nous sommes à la veille d'une grande crise économique»
22 janvier 2008, sur «Europe 1»
«[Un krach?] Il faut éviter les mots spectres, les mots angoisse comme ça [...] Je crois qu'on a observé une correction brutale sur les marchés asiatiques, européens dans la foulée»

10 février 2008, au G7 au Japon
«Nous ne prévoyons pas de récession dans le cas de l'Europe» => un ministre visionnaire ???

11 février 2008, dans «Le Figaro»
«Si les États-Unis devaient éviter la récession, leur croissance sera toutefois très faible. L'Europe sera elle aussi touchée».

15 septembre 2008, sur «Europe 1»
«L'ensemble des autorités bancaires, le Trésor, les banques centrales se sont concertées pendant plusieurs jours, les mécanismes sont en place, il n'y a pas panique à bord»

16 septembre 2008, conférence de presse
«[La crise aura] des effets sur l'emploi et sur le chômage [pour l’heure] ni avérés ni chiffrables» => entre temps : 41 milles chomeurs de plus en septembre en France

20 septembre 2008, conférence de presse

«Le gros risque systémique qui était craint par les places financières et qui les a amenées à beaucoup baisser au cours des derniers jours est derrière nous» => Sans commentaires !!!!!!!!

21 septembre 2008 sur «Europe 1»
«Je ne suis pas euphorique, pas plus que je n'étais catastrophiste […] La crise est loin d'être finie»

12:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

29/09/2008

A qui profite la crise ?

Ce lundi 29/09 va être soumis au vote au Congrès le plan Paulson, censé redresser la situation economique des USA (et donc du monde par la meme occasion). On ne reviendra pas sur les causes de cette crises mais imaginez un instant les trop nombreux foyers americains endettés, virés de chez eux car incapables de rembourser leurs emprunts suite à une hausse des taux immobiliers - bancaires. Et tout à coup, par un coup de baguette magique, on trouve 700 milliards de dollars pour sauver les banques en "purgeant" leurs comptes. Non ! On ne supprime pas les dettes des foyers americains mais celles des banques !, certaines certainement à l'origine de la mise à la rue de leurs clients non solvables. Des membres haut placés auraient ils des interets dans les banques. Oui surement. Par ailleurs des rumeurs circulent deja sur le profit que certains groupes (financiers/bancaires qui sait ?) realiseraient en achetant à très bons prix des quartiers entiers de maisons maintenant inhabitées.

17/09/2008

Les nouvelles taxes de Sarko

Voici un petit liste - non exhaustive- des taxes nouvellement instaurées sous l'ère Sarkozy qui, durant sa campagne présidentielle, jurait haut et fort de ne pas vouloir charger les francais de nouveaux impots. Il y en avait deja suffisamment comme ca !

La taxe sur les opérateurs téléphoniques
La taxe liée à la copie privée
La taxe sur les revenus publicitaires des chaînes de télévision privées
La taxe de 1,1% sur les revenus du patrimoine
La hausse des cotisations retraite
La taxe sur les ventes de poisson
La taxe sur les voitures polluantes
La taxe sur les assurances et les mutuelles
La taxe sur l'intéressement et la participation (à prevoir)
La taxe pour financer la prime à la cuve
La taxe sur les ordinateurs
La hausse des franchises médicales
La taxe sur les huiles moteurs,
La taxe sur les imprimés publicitaires
La taxe «pique-nique» (taxe de la semaine)
La taxe peintures, détergents et logements (la prochaine)

A venir (pour 2010 sans doute-source France Info) : instauration de bonus-malus sur nos factures d'electricité !

2 Constatations : 1/ certaines de ces taxes sont destinées à "lutter" contre la pollution. Mais plutot que de chercher d'autres systemes ou procédés alternatifs voire moins polluants, l'Etat prefere taxer le consommateur (il faut bien remplir les caisses vides).   2/ Sarko peut continuer à créer de nouvelles taxes, les heureux beneficiaires du bouclier fiscal auront toujours droit à leurs remboursements.

 

12:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu