Avertir le modérateur

25/04/2008

erreur et strategie

De quoi peut on parler aujourd'hui, pour changer ?? de Sarko est son show de la veille.

Je ne reviendrai pas dessus, suffisamment de monde le fait depuis hier soir. Pour faire rapide, on dira qu'il était ferme sur les principes, evasif surles modalités (ca ne nous avance pas plus me direz vous).  Son expert en com' a bien travaillé. On a vu un Sarko plus calme, sans doute plus conscient de montrer sa stature de president, plus pedagogue aussi. Quelque peu mal à l'aise dans la premiere partie (surtout sur la question du pouvoir d'achat), il s'est refait une santé dans la deuxieme.Cela reste tout de meme une bonne operation de communication, plus qu'une reelle explication sur la situation de la France et l'ambiguité de certains de ses projets (RSA generalisé alors que deficit de la France, qui va financer ??).

Erreur et Strategie puisque ce sont 2 mots qu'il n'a pas arreté de dire. Pour les erreurs il est dommage que les journalistes n'aient pas été plus incisif, plus insistant en lui demandant quelles etaient ces fameuses erreurs ....

Le showman a joué en tout cas une belle prestation scenique (domaine dans lequel il faut dire il excelle) : mouvement des mains, traits du visage pour marquer l'etonnement, la sensibilité,la surprise, le serieux ... Un sujet qui fache et hop on relance par d'autres questions, on interroge le journaliste, on le prend à temoin pour qu'il SE pose à son tour les bonnes questions ... 

Et vous qu'avez vous pensé des 100' de sarko ?

12:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

23/04/2008

Hillary rit

Les sondages avaient prevus sa victoire en Pennsylvanie mais elle reste toujours derriere son adversaire et accuse un retard de 120 delegués. L'espoir fait vivre dirons nous,  mais il est certains qu'elle fait preuve d'une tenacité exemplaire voire presque de l'obsession. Dans son allocution elle disait "que le vent se lève", signifiant sans doute qu'elle serait portée ainsi jusqu'à Washington,  mais attention de ne pas confondre le Mistral avec une brise legere.

d0d9c4eec46aeecf3cb8c0059aff21e3.jpg

 

 

Dans tous les cas, ces elections montrent des candidats de grande qualité, chose qui ne s'etait pas passée depuis bien longtemps. On devrait peut être faire plus attention en France sur le choix des candidats....

 

12:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

22/04/2008

Happy Birthday mister President

Il y a 1 an, Sarko arrivait en tete du premier tour de l'election presidentielle. Evidemment tout le monde en profite pour faire le bilan de son année. La Gauche, qui s'est refait une petite santé après les municipales,  tire à boulet rouge. les medias en remettent une couche. Bling bling, Carla, plan Com foireux, ministres ... tout y passe. Difficile de ne pas eviter Sarko. Après on vient se plaindre qu'il occupe trop la scene mediatique !!

Retour de Flamme- Les autorités chinoises ont demandé à leurs partisans d'aller acclamer la flamme olympique en Australie où les autorités craignent des heurts avec les manifestants pro-Tibet. Des milliers d'étudiants chinois sont attendus jeudi à Canberra pour accueillir la torche olympique ainsi qu'environ 600 militants, qui entendent profiter de l'évènement pour dénoncer les atteintes aux droits de l'Homme au Tibet. Est-ce que les etudiants, en service commandé, sont vraiment etudiants ou portent ils souvent le kaki ?

Paris vient de nommer le dalai lama "citoyen d'honneur". Cela arrive pile-poil au moment ou Sarko sort le cirage pour amadouer la Chine, qui evidemment est offusquée.  Qui parle au nom de la France ?

Ce soir, on saura si Hillary est toujours dans la course ou pas. Les coups bas des 2 candidats de ces derniers jours font le bonheur de McCain qui dispose deja, sans se fatiguer, des arguments d'attaques contre son futur adversaire.

12:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

17/04/2008

Yesterday

17 avril 1970, une date que toute une generation se rapelle avec un brin de nostalgie : la separation des Beatles. La fin des Beatles emporte avec elle une decennie dorée. Les porte-drapeaux d'une jeunesse insouciante, remplie de reves, de grands projets et d'espoir, vont continuer leur vie chacun de leur coté. Avec cette fin, cette generation est devenue adulte. On arrete de rever. On se reveille. On change d'époque. On s'est amusé, maintenant on bosse.

Meme si individuellement, chaque membre rayonnera moins, ...musicalement parlant, les Beatles laisseront derriere eux, des standards, des classiques jamais egalés à ce jour. En plus d'être de (très) bons musiciens, ils ont ouverts une voie, inventé un style musical, placée la qualité très haut, habités d'une curiosité permanente.... tout simplement la passion de la musique. Une vie de et pour la musique. Effectivement ils étaient doués et avaient carte blanche. Pas d'obligation de plaire à un segment de marché, de se confondre dans un style musical formaté. Ils avaient ce qui manque aujourd'hui : se faire plaisir et partager. Jouer de la musique tout simplement. Let it Be !

 Retour à 2008!!!   Je retranscris les infos de JM Aphatie qui resume bien la situation du moment :

 "Ce matin, Jacques Attali était l'invité de RTL, à 7h50. Sa connaissance du monde et notamment des économies du tiers monde, au travers de son activité à la tête de Planet finance, le désignait comme un interlocuteur crédible à propos des émeutes de la faim. On croit cerner les causes du phénomène. La sécheresse en Australie en Espagne, en Ukraine ou ailleurs, plus la demande mondiale en hausse du fait de l'enrichissement relatif des populations indiennes et chinoises, plus la spéculation sur les denrées alimentaires de base, plus la folie des agrocarburants qui gèlent des terres normalement vouées à la culture alimentaire, sont autant de facteurs qui se combinent et donnent sa profondeur à cette crise.
Cette multiplicité de facteurs est inquiétante. Elle suggère une action en profondeur, longue et difficile. Exactement le genre de situation qu'une communauté internationale ne peut pas, ne sait pas gérer. Et puis, il y a l'urgence. On attend, des pays riches, nous en sommes parait-il, qu'ils donnent rapidement à l'ONU, et notamment au PAM, le Programme alimentaire mondial, les moyens d'intervenir sur tous les points sensibles. Pour l'instant, alors que 500 millions de dollars seraient nécessaires, seulement quelques dizaines de millions, 14 disent les dépêches, auraient été promis. Terrible constat.

Jacques Attali a clairement mis en lumière cette contradiction épouvantable des démocraties contemporaines. Lorsqu'il a fallu mobiliser des milliards pour tenter de juguler la crise financière, beaucoup d'institutions ont répondu à l'appel. Et tant mieux, a-t-il souligné. Quand il s'agit de vies humaines à sauver, en revanche, les bonnes volontés paraissent moins nombreuses et les réponses beaucoup plus lentes. Un monde qui affiche, fut-ce involontairement, de telles valeurs ne roule-t-il pas à l'abîme?

Pendant ce temps, en France, le gouvernement gouverne. C'est à dire qu'il cacophone chaque jour davantage. Hier, c'était les allocations familiales, rabotées, si l'on comprend bien au nom d'une logique comptable d'autant plus incompréhensible aux yeux de ceux qui en bénéficient que personne n'a pris la peine d'en expliquer la logique, la cohérence s'il y en a une, l'urgence et la nécessité si elles sont là.

Cet épisode s'est rajoutée, pour la seule journée d'hier, à la remontée de bretelles opérées par le président de la République lors du Conseil des ministres. Soyez solidaires, soyez ordonnées, soyez pédagogues, leur aurait-il conseillé en substance. Bien sûr, bien sûr. Mais le chef de l'Etat ne comprend-il pas que ses troupes sont sujettes au débandage parce que l'action politique qu'il mène lui manque de clarté, de lisibilité, de hiérarchie et au bout d compte de cohérence? Nicolas Sarkozy dirige aujourd'hui l'équipe qu'il mérite. Il peut bien la gronder. Mais sait-il qu'elle lui ressemble? "

12:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

16/04/2008

Un peu de tout ... mais surtout du n'importe quoi

Les prisonniers somaliens (Ponant) sont en France pour y être jugés. Ca va questionner sec pour retrouver les autres preneurs d'otage ET le reste de la rançon.

Finalement le CIO négocie pour que TOUS les athlètes portent un badge durant les JO. Mais attention, on attend le slogan. Certains athletes francais - porteurs de la flamme à  Paris - ont été qques peu désabusés par les réactions des spectateurs/opposants. Crachats, tomates, oeufs, insultes ..... tout y est passé, sauf le bon sens, la dignité et le respect de la personne. Là encore on mélange tout et n'importe quoi. On est emporté par le mouvement de la foule et on se croit subitement intelligent de faire comme les autres. Il ne me semble pas avoir vu autant d'agitation ces dernières années sur Paris concernant le Tibet. Opportunisme de l'action quand tu nous tiens. Combien de temps tous ces spectateurs, portés par leurs "bonnes" intentions, vont mener cette lutte pour le Tibet. Eh oh, bientot y aura l'Euro de foot ... on peut pas tout faire, non mais !!

Inflation. Ce mot va être le plus connu, le plus utilisé dans les prochains mois. Ce sera la meilleure excuse de nos politiques et patrons pour expliquer tous vos problèmes de pouvoirs d'achats et d'augmentation de salaires. Avec 3.5% en 1 an, on vient de faire un bond de 30 ans en arriere.   A cela prevoyez une hausse prochaine de la redevance TV - non annoncée - mais tellement prévisible, hausse du pétrole (a quand les 180 $?), des denrées de base,  de plus en plus de remboursements de santé de votre poche, etc etc       ..... et je vous souhaite déjà un bon noël.

"le cas mirobolant de Patrick Balkany, député-maire de Levallois, dans les Hauts-de-Seine. Puisque sa fille se mariait, l'élu a carrément organisé la noce à la mairie. Mélange des genres, confusions des intérêts, sentiment d'impunité, tout y est. Jean-François Copé en est sans doute choqué au plus profond de lui même, mais il s'est bien gardé de le dire, en bon garçon bien élevé qu'il est. Ainsi va la République Francaise , fauchée et pas toujours digne".  JM Aphatie
C'est bien d'être le pote de Sarko. Etonnant que les électeurs de cette cité ne se pose pas plus de question avant de mettre leur bulletin de vote dans l'urne.

Intégrité, c'est un mot par contre que les politiques ne doivent pas connaitre.

 

17:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu